La Confiance en DIEU (loué soit-IL)

Ici, les commentaires et demandes d'explication sur le Coran et les Ahadiths, et tout ce qui s'y rattache.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
asso
Admin
Admin
Messages : 2324
Inscription : 06 avr. 2009, 01:32
Localisation : Où DIEU souhaite me voir
Contact :

La Confiance en DIEU (loué soit-IL)

Message non lu par asso » 21 janv. 2012, 12:25

Salam aleykoum,
Ibn ‘Abbas (RA) a dit : « Le Messager de DIEU (salut et paix sur Lui) a dit : « On a fait défiler devant moi les communautés religieuses
(ou nations). Je vis alors un tel prophète et avec lui moins de dix adeptes, tel autre avec un ou deux partisans et un tel autre
n’en ayant aucun. Tout à coup on éleva vers moi une foule énorme et je crus que c’était ma communauté. Mais on me dit :
« Voilà Moïse et sa nation. Regarde plutôt à l’horizon ». Je regardai et vis apparaître des masses innombrables. On me dit
alors ; « Regarde de l’autre côté de l’horizon » et voilà surgir une foule immense. « C’est tout cela ta nation et, avec elle,
soixante dix mille hommes qui entreront au Paradis sans subir aucun jugement et aucun tourment ». Puis il se leva et rentra
chez lui. Les gens se mirent alors à conjecturer sur ces bienheureux qui entreront au Paradis sans jugements ni tourments.
Certains dirent : « C’est sans doute ceux qui ont été les compagnons du Prophète (salut et paix sur Lui) ». D’autres dirent : « Ce sont peutêtre
ceux qui sont nés en Islam et n’ont ainsi jamais rien associés à Dieu ». On fit d’autres supputations.
C’est alors que le Messager de DIEU (salut et paix sur Lui) se présenta à eux de nouveau et leur dit : « A propos de quoi discutez-vous ainsi ? » Ils lui dirent
l’objet de leurs discussions et il dit : « Ce sont plutôt ceux qui ne soignent pas par les incantations et ne se font pas soigner par
elles. Ceux qui ne croient point au mauvais augure et qui s’en remettent en tout à leur Seigneur ». Juste à ce moment se leva
‘Oukkâsha Ibn Mohsin qui dit : « Prie Dieu pour que j’en sois ! » Il lui dit : « Tu es effectivement l’un de ceux là ».
Quelqu’un d’autre se leva pour faire la même demande. Il (salut et paix sur Lui) lui dit : « C’est là une faveur où t’a déjà précédé ‘Oukkaâsha »

(Hadith unanimement reconnu authentique)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité